« Magic Maze », magique ou naze ?

Il était une fois, quatre aventuriers – sans doute échappés du Donjon de Naheulbeuk – en quête d’artefacts au beau milieu… d’un centre commercial.

Ben si.

« Cours Forest… cours !« 

Or donc, un(e) nain(e), un(e) barbare, un(e) magicien(ne) et un(e) elfe doivent collecter respectivement et simultanément une hache, une grosse épée, une potion et un arc dissimulés parmi les boutiques d’un complexe marchand dont ils vont découvrir peu à peu les détours.
Attention, le temps est compté !
Une fois chaque aventurier en possession de son objet, il leur faudra se précipiter vers la sortie.
Mais, las, les joueurs devront harmoniser leurs actions pour aboutir dans ce challenge.

Et c’est là que ça devient croquignolesque…

 

Un coopératif basé sur une communication… silencieuse et très restreinte

Chaque joueur est doté d’une à trois actions possibles concernant chacun des quatre personnages : se déplacer vers l’ouest, changer de niveau via un escalator, dévoiler une nouvelle tuile du centre commercial etc.


La partie alternera des phases silencieuses, durant lesquelles on ne pourra signaler à un joueur qu’il a à « faire quelque chose » qu’en plaçant devant lui un marqueur spécial, avec des pauses où l’on retournera le sablier. Durant ces pauses, qui n’en sont pas vraiment vu que le temps s’écoulera, il sera possible de mettre au point une stratégie en discutant, jusqu’au prochain déplacement d’un personnage.

Tout est expliqué et se comprend très bien dans cette excellente petite vidéo :

Alors, magique ou naze ce Magic Maze ?

Eh bien, ni l’un ni l’autre, bien au contraire.

Cette pépite ludique propose un principe de jeu assez novateur pour des parties très tendues, rapides – forcément, un sablier est là pour mettre la pression – et franchement hystériques hilarantes.
Le « fonctionnement » est aussi efficace et simple que vicieusement réjouissant.
Des scénarios de difficulté croissante sont proposés pour permettre aux imprudents joueurs de se roder au mécanisme et corser l’enjeu progressivement.

Bref, un savoureux plaisir pour joueurs « maze’ochistes » – merci, à El Professor pour ce laborieux calembour ;-P

Un « labyrinthe magique » d’ambiance et de réflexion multi-primé – à raison ! – à essayer d’urgence… et en silence s’il vous plaît.

Depuis son avènement en 2015, une extension et une version « kids » viennent compléter l’offre.

 


Magic Maze

picto-jeu-nb 1 à 8picto-jeu-age+8picto-jeu-temps15 min.
« Magic Maze », magique ou naze ?
Mot clé :